Onkall: L'Ère des Conflits

Au commencement...

Extrait du journal de Lowell Braggan

Je me suis récemment demandé pourquoi, au bout du compte, j’avais rejoint l’Ordre de Lorelei. Après avoir tué et trompé tant de gens, je me suis questionné sur mes motivations à l’époque. Qu’est-ce qui a pu pousser un gamin de mon âge à faire quelque chose d’aussi dégénéré que rejoindre l’armée. Le temps passe si rapidement et les souvenirs passent à l’oubli. Puis, dans un instant de lassitude, je m’en suis souvenu. Je mets ces mémoires par écrit afin de ne plus oublier mes racines: ce qui m’ancre toujours à cette réalité qui, depuis longtemps, à cessé d’avoir un sens.

Notre histoire débute en, quoi, 645 AV, alors que notre petit groupe connaît encore le plaisir de l’ignorance infantile. Jouant joyeusement et profitant parfois de l’inattention des adultes pour faire un mauvais coup, nul ne se doutait des événements qui transpireraient un peu moins de deux ans plus tard. Toujours très jeunes et ignares, nous prirent la décision de suivre Sven, le plus âgé et brave d’entre nous, dans une “croisade” pour purger les mystérieuses créatures qui hantaient les bois entourant notre petite ville de Saint-Alarion. Je n’ai jamais été poussé à rejoindre de si stupides expéditions, surtout qu’elles se terminaient généralement avec nous recevant une correction ou en Worf qui prenait le blâme pour nous sauver les fesses.

Tout ce que je me rappelles de ce soir là, c’est les cris, le sang, les visages distordus de nos amis criant pour leur vie… une douleur vive me déchira la poitrine et le reste ne fut que néant. Notre monde changea ce soir là… Kyle n’était plus le même… Naelgrind devint plus responsable, Worf se renferma sur lui-même, sans doute souffrant silencieusement et je soupçonne Zyric d’avoir sombré un peu plus dans la folie.

Les mois passèrent et un jour, les recruteurs de l’Ordre se présentèrent à notre ville. Ils étaient incroyables, vraiment impressionnants dans leur uniforme bleus et blancs. Nous nous sommes proposés, mais notre inexpérience et notre jeunesse nous trahit. Ils nous dirent qu’ils repasseraient chaque année à la même date et de revenir les voir quand nous seront prêts.

Pendant plus de trois ans, nous nous sommes entraînés afin d’être prêt à tout, chacun apprenant un art différent auprès de nos maîtres. Au printemps de l’an 652AV, nous rejoignirent l’Ordre pour vrai. Nous avons su nous prouver digne et avons été placés dans nos divisions respectives.

Nous étions fiers… mais une fois de plus, nous ne savions pas ce qui nous attendait.

Comments

Xanador

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.